Afghanistan: ICC Pre-Trial Chamber II authorises Prosecutor to Appeal Decision Refusing Investigation

Watch Animation on Youtube Free:

Today, 17 September 2019, Pre-Trial Chamber II of the International Criminal Court (ICC) granted in part the request of the Prosecutor for Leave to Appeal the “Decision Pursuant to Article 15 of the Rome Statute on the Authorisation of an Investigation into the Situation in the Islamic Republic of Afghanistan”.  Once the Prosecutor will submit her appeal, it will then be up to the Appeals Chamber to decide whether or not to confirm the Pre-Trial chamber’s decision.

On 12 April 2019, Pre-Trial Chamber II had rejected unanimously the request of the Prosecutor to proceed with an investigation on alleged crimes against humanity and war crimes committed on the territory of the Islamic Republic of Afghanistan. 

The Chamber granted the Prosecutor’s leave to appeal the Decision on two grounds, namely whether there exists a necessity or possibility for a Pre-Trial Chamber to carry out an assessment of the ‘interests of justice’, and, in the affirmative, which proper and relevant factors a Pre-Trial Chamber must or may consider for the purposes of such assessment.

The Pre-Trial Chamber dismissed by the majority, Judge Mindua dissenting, the request for leave to appeal the 12 April 2019 decision submitted by the legal representatives of some situation victims.

Decision on the Prosecutor and Victims’ Requests for Leave to Appeal the ‘Decision Pursuant to Article 15 of the Rome Statute on the Authorisation of an Investigation into the Situation in the Islamic Republic of Afghanistan’

Partially Dissenting Opinion of Judge Antione Kesia-Mbe Mindua

Background: On 20 November 2017, the Prosecutor requested authorisation from Pre-Trial Judges to initiate an investigation into alleged war crimes and crimes against humanity in relation to the armed conflict in the Islamic Republic of Afghanistan since 1 May 2003, as well as regarding similar crimes related to the armed conflict in Afghanistan allegedly committed in the territory of other States Parties to the Rome Statute since 1 July 2002.

On 12 April 2019, Pre-Trial Chamber II rejected unanimously the request of the Prosecutor to proceed with an investigation on alleged crimes against humanity and war crimes committed on the territory of the Islamic Republic of Afghanistan. The judges decided that an investigation into the situation in Afghanistan at this stage would not serve the interests of justice. 

On 7 June 2019, the Office of the Prosecutor filed its Request for Leave to Appeal the “Decision Pursuant to Article 15 of the Rome Statute on the Authorisation of an Investigation into the Situation in the Islamic Republic of Afghanistan”. In addition, on 10 June 2019, the Legal Representatives of Victims filed the Victims’ request for leave to appeal the ‘Decision Pursuant to Article 15 of the Rome Statute on the Authorisation of an Investigation into the Situation in the Islamic Republic of Afghanistan’.

For more information, see: https://www.icc-cpi.int/afghanistan

For further information, please contact Fadi El Abdallah, Spokesperson and Head of Public Affairs Unit, International Criminal Court, by telephone at: +31 (0)70 515-9152 or +31 (0)6 46448938 or by e-mail at: fadi.el-abdallah@icc-cpi.int

You can also follow the Court’s activities on TwitterFacebookTumblrYouTubeInstagram and Flickr

Communiqué de presse: 17.09.2019

Afghanistan : la Chambre préliminaire II de la CPI autorise le Procureur à faire appel de la décision refusant d’enquêter

Aujourd’hui, le 17 septembre 2019, la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (CPI) a fait droit en partie à la demande du Procureur d’interjeter appel de la décision en vertu de l’article 15 du Statut de Rome sur l’autorisation d’enquêter sur la situation en République islamique d’Afghanistan. Une fois que le Procureur aura interjeté appel, il appartiendra ensuite à la Chambre d’appel de décider de confirmer ou pas la décision de la Chambre préliminaire.

Le 12 avril 2019, la Chambre préliminaire II a rejeté, à l’unanimité, la demande du Procureur d’ouvrir une enquête concernant des crimes contre l’humanité et crimes de guerre présumés sur le territoire de la République islamique d’Afghanistan. 

La Chambre préliminaire a autorisé le Procureur à interjeter appel contre cette décision pour deux motifs, à savoir s’il existe une nécessité ou une possibilité pour une chambre préliminaire d’évaluer les « intérêts de la justice » et, dans l’affirmative, quels seraient les facteurs adéquats qu’une chambre préliminaire devrait ou pourrait considérer dans le but d’une telle évaluation.

La Chambre préliminaire a aussi rejeté à la majorité des juges, M. le Juge Mindua adoptant une opinion dissidente sur ce point, la demande de représentants de victimes à être autorisés à interjeter appel contre la décision du 12 avril 2019.

Decision on the Prosecutor and Victims’ Requests for Leave to Appeal the ‘Decision Pursuant to Article 15 of the Rome Statute on the Authorisation of an Investigation into the Situation in the Islamic Republic of Afghanistan’

Partially Dissenting Opinion of Judge Antione Kesia-Mbe Mindua

Contexte : Le 20 novembre 2017, le Procureur a demandé aux juges de la Chambre préliminaire l’autorisation d’ouvrir une enquête sur des crimes de guerre et crimes contre l’humanité présumés relevant de la compétence de la CPI qui auraient été commis sur le territoire de la République islamique d’Afghanistan en lien avec le conflit armé qui s’y déroule depuis le 1er mai 2003, ainsi que sur des crimes similaires en lien avec le conflit armé en Afghanistan qui auraient été commis sur le territoire d’autres États parties au Statut de Rome depuis le 1er juillet 2002. 

Le 12 avril 2019, la Chambre préliminaire II a rejeté, à l’unanimité, la demande du Procureur d’ouvrir une enquête pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre présumés sur le territoire de la République islamique d’Afghanistan. Les juges ont décidé qu’une enquête sur la situation en Afghanistan à ce stade ne servirait pas les intérêts de la justice. 

Le 7 juin 2019, le Bureau du Procureur a déposé une demande d’autorisation d’interjeter appel de la décision en vertu de l’article 15 du Statut de Rome sur l’autorisation d’enquêter sur la situation en République islamique d’Afghanistan. En outre, le 10 juin 2019, les représentants légaux des victimes ont déposé une demande d’autorisation d’interjeter appel de cette même décision.   


Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Fadi El Abdallah, Porte-parole et Chef de l’Unité des affaires publiques, Cour pénale internationale, au +31 (0)70 515-9152 ou +31 (0)6 46448938 ou à l’adresse fadi.el-abdallah@icc-cpi.int.

Les activités de la CPI peuvent également être suivies sur TwitterFacebookTumblrYouTube, Instagram et Flickr