International Gender Champions: ICC leaders join in pioneering initiative to break down gender barriers

In an important initiative to break down gender barriers at all levels, top officials of the International Criminal Court (“ICC” or “the Court”) – President Chile Eboe-Osuji, Prosecutor Fatou Bensouda, and Registrar Peter Lewis – have joined the “International Gender Champions” network. This global leadership network brings together decision-makers determined to break down gender barriers and make gender equality a working reality in their spheres of influence.

“The International Criminal Court needs to reflect in all its relevant policies the goal of equal representation of women and men – from all regions – in its workforce”, ICC President Chile Eboe-Osuji stated.

By becoming International Gender Champions, the three officials agree to support the International Gender Champions Panel Parity Pledge. This pledge calls on the individual Gender Champion to challenge the absence of female speakers by discussing panel composition with event organizers, recommending female speakers, and creating a positive mindset for the inclusion of women in all discussions affecting society.

ICC leadership also collectively committed to establishing an ICC Focal Point for Women Mechanism within the Court, to systematically assess and strengthen the status of women within the organization.

“Equality for women is progress for all. Until women and men can stand as full equals the world over, our work is not done. We have a collective responsibility to continuously raise gender awareness and advance gender parity,” ICC Prosecutor Fatou Bensouda emphasised.

The three officials will also take concrete action to raise gender awareness and advance gender parity among ICC staff. Initiatives include introducing a mentorship programme tailored for female staff; promoting access to professional development trainings to develop career-enhancing leadership and management skills; and organizing gender awareness trainings for staff.

As summarised by ICC Registrar Peter Lewis, these tangible commitments will contribute to building “a workplace that allows everyone to give of their best and advance in accordance with their full potential.”

Background: The International Gender Champions (IGC) leadership network brings together women and men decision makers determined to break down gender barriers and make gender equality a working reality. The network was launched in July 2015 at the Palais des Nations in Geneva and hubs have been established in New York, Vienna, and Nairobi. It counts over 200 active Champions and Alumni worldwide, including the UN Secretary General, heads of UN offices and organizations, ministers, ambassadors and permanent representatives, and NGO, academic and business leaders.  The new The Hague Hub will be officially launched on 5 February 2019. For more information, please visit the IGC website: https://genderchampions.com  and the new IGC: Den Haag webpage at:  https://genderchampions.com/hub/den-haag

For further information, please contact Sonia Robla, Chief, Public Information and Outreach Section, International Criminal Court, by telephone at: +31 (0) 70 515-8089or 31 (0) 6 46448726 or by e-mail at: Sonia.Robla@icc-cpi.int

 

You can also follow the Court’s activities on TwitterFacebookTumblrYouTube, Instagram and Flickr

 

FRENCH:

Communiqué de presse: 29.11.2018

« International Gender Champions» : les dirigeants de la CPI s’associent à une initiative innovante visant à éliminer les barrières liées au genre

Dans le cadre d’une importante initiative visant à éliminer les obstacles liés au genre à tous les niveaux, les hauts dirigeants de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour ») – le Président Chile Eboe-Osuji, le Procureur Fatou Bensouda et le Greffier Peter Lewis – ont rejoint le réseau des « International Gender Champions ». Ce réseau mondial de dirigeants rassemble des décideurs déterminés à éliminer les obstacles liés au genre et à faire de l’égalité des sexes une réalité dans leurs sphères d’influence.

« La Cour pénale internationale doit refléter dans toutes ses politiques pertinentes l’objectif d’une représentation égale des hommes et des femmes – de toutes les régions – au sein de son personnel », a déclaré le Président de la CPI juge Chile Eboe-Osuji.

En devenant « International Gender Champions » (« IGC »), les trois représentants de la Cour ont accepté de soutenir l’engagement IGC de parité dans les panels. Cet engagement appelle chaque Champion à remettre en question l’absence de femmes oratrices en assurant qu’une discussion ait lieu pour chaque composition de panel avec les organisateurs d’un événement, en recommandant des expertes et en créant un état d’esprit positif pour l’inclusion des femmes dans toutes les discussions touchant la société.

Les dirigeants de la CPI se sont également engagés collectivement à mettre en place un Mécanisme de Point Focal de la CPI pour les femmes au sein de la Cour, afin d’évaluer et de renforcer systématiquement le statut des femmes au sein de l’organisation.

« L’égalité pour les femmes est un progrès pour tous. Tant que les femmes et les hommes ne seront pas égaux à part entière et dans le monde entier, notre travail ne sera pas terminé. Nous avons la responsabilité collective de sensibiliser au genre en permanence et de faire progresser la parité », a souligné le Procureur de la CPI, Fatou Bensouda.

Les trois responsables prendront également des actions concrètes pour sensibiliser au genre et faire progresser la parité entre les sexes parmi le personnel de la CPI. Ces initiatives comprennent la mise en place d’un programme de mentorat adapté au personnel féminin ; la promotion de l’accès à des formations de développement professionnel afin d’accroitre des compétences de direction et de gestion propices à l’amélioration des carrières ; et l’organisation de formations de sensibilisation au genre pour le personnel.

Comme l’a résumé Peter Lewis, Greffier de la CPI, ces engagements concrets contribueront à créer « un lieu de travail permettant à chacun de donner de son mieux et de progresser conformément à son plein potentiel ».

Contexte : Le réseau des « International Gender Champions » (IGC) rassemble des décideurs hommes et femmes déterminés à éliminer les obstacles liés au genre et à faire de l’égalité des sexes une réalité. Le réseau a été lancé en juillet 2015 au Palais des Nations à Genève, et des hubs ont été désormais établis à New York, Vienne et Nairobi. Il compte plus de 200 Champions et Anciens élèves du monde entier, notamment le Secrétaire général des Nations Unies, les chefs de bureaux et d’organisations des Nations Unies, des ministres, des ambassadeurs et des représentants permanents, ainsi que des ONG, des universitaires et des chefs d’entreprise. Le nouveau hub de La Haye sera officiellement lancé le 5 février 2019. Pour plus d’informations, visitez le site Internet de l’IGC : https://genderchampions.com/ et la nouvelle page de l’IGC – La Haye à : https://genderchampions.com/hub/den-haag

Pour plus d’informations, veuillez contacter Sonia Robla, Chef de la Section de l’information publique et de la sensibilisation, Cour pénale internationale, par téléphone au : +31 (0) 70 515-8089 ou au 31 (0) 6 46448726 ou par courriel : Sonia.Robla@icc-cpi.int

Les activités de la CPI peuvent également être suivies sur TwitterFacebookTumblrYouTube, Instagram et Flickr

This message contains information that may be privileged or confidential and is the property of the International Criminal Court. It is intended only for the person to whom it is addressed. If you are not the intended recipient, you are not authorized by the owner of the information to read, print, retain copy, disseminate, distribute, or use this message or any part hereof. If you receive this message in error, please notify the sender immediately and delete this message and all copies hereof.

Les informations contenues dans ce message peuvent être confidentielles ou soumises au secret professionnel et elles sont la propriété de la Cour pénale internationale. Ce message n’est destiné qu’à la personne à laquelle il est adressé. Si vous n’êtes pas le destinataire voulu, le propriétaire des informations ne vous autorise pas à lire, imprimer, copier, diffuser, distribuer ou utiliser ce message, pas même en partie. Si vous avez reçu ce message par erreur, veuillez prévenir l’expéditeur immédiatement et effacer ce message et toutes les copies qui en auraient été faites.

Related Post