The Office of the Prosecutor issues its Strategic Plan for 2019-2021

Watch Animation on Youtube Free:

The Office of the Prosecutor of the International Criminal Court (“ICC” or “The Court”) is pleased to publish its Strategic Plan for 2019-2021, following consultations, including with States Parties and civil society.

The Office has been closely assessing and taking stock of its performance, including internal and external factors that act as either drivers or inhibitors of that performance.  With the new Strategic Plan, the Office will build on the strengths of the previous Strategic Plan (2016-2018), by continuing with investigative and prosecutorial approaches that have produced results in court, making amendments on the basis of lessons learnt, where required. 

“This Strategic Plan charts a promising and forward-looking course for the Office in the next strategic period, and represents our ongoing commitment to the effective and efficient discharge of our mandate under the Rome Statute and to continuous improvement”, said Prosecutor Fatou Bensouda.

The new Strategic Plan also takes into consideration, and actively aims to address, existing and anticipated challenges for the work of the Office. It is organised around six strategic goals:

  • Strategic Goal 1: to achieve a high rate of success in court;
  • Strategic Goal 2: to increase the speed, efficiency, and effectiveness of preliminary examinations, investigations and prosecutions;
  • Strategic Goal 3: to develop with States enhanced strategies and methodologies to increase the arrest rate of persons subject to outstanding ICC arrest warrants;
  • Strategic Goal 4: to refine and reinforce its approach to victims, in particular for victims of Sexual and Gender-Based Crimes and crimes against or affecting children;
  • Strategic Goal 5: to further increase the Office’s ability to manage its resources in an effective, responsible, and accountable manner; and
  • Strategic Goal 6: to further strengthen the ability of the Office and of its partners to close the impunity gap.

The Office looks forward to implementing its new Strategic Plan, as it continues to pursue its statutory mandate with rigour and conviction, always guided by the Core Values of Dedication, Integrity and Respect. In so doing, the Office counts on the continued support and cooperation of States Parties and the international community as a whole. 

The Office of the Prosecutor of the ICC conducts independent and impartial preliminary examinations, investigations and prosecutions of the crime of genocide, crimes against humanity, war crimes and the crime of aggression. Since 2003, the Office has been conducting investigations in multiple situations within the ICC’s jurisdiction, namely in Uganda; the Democratic Republic of the Congo; Darfur, Sudan; the Central African Republic (two distinct situations); Kenya; Libya; Côte d’Ivoire; Mali; Georgia and Burundi. The Office is also currently conducting preliminary examinations relating to the situations in Colombia; Guinea; Iraq/UK; Palestine; the Philippines; Nigeria; Ukraine, and Venezuela.

For further details on “preliminary examinations” and “situations and cases” before the Court, click here, and here.

Source: Office of the Prosecutor | OTPNewsDesk@icc-cpi.int

Communiqué de presse: 26.07.2019

Le Bureau du Procureur publie son Plan stratégique pour la période 2019-2021

Le Bureau du Procureur de la Cour pénale internationale (la « CPI » ou la «Cour») a le plaisir d’annoncer la publication de son Plan stratégique pour la période 2019-2021, à la suite des consultations qu’il a menées notamment auprès des États parties et d’acteurs de la société civile.

Le Bureau a évalué avec minutie les résultats de ses activités et dressé le bilan y afférent, en tenant également compte de facteurs internes et externes qui ont contribué à la bonne marche du Bureau ou freiné ses performances. Grâce au nouveau Plan stratégique, le Bureau s’appuiera sur les bons résultats issus du précédent Plan stratégique (2016-2018), en poursuivant les méthodes qui ont porté leurs fruits en matière d’enquête et de poursuites et en s’inspirant, le cas échéant, des enseignements à tirer pour revoir ses procédures.

« Ce Plan stratégique nous montre la voie à suivre et nous propose une vision prometteuse pour la prochaine période stratégique, et représente notre volonté incessante de remplir efficacement la mission qui nous a été confiée en vertu du Statut de Rome et de nous améliorer en permanence », a déclaré le Procureur Fatou Bensouda.

Le nouveau Plan stratégique tient également compte des obstacles rencontrés par le Bureau dans le cadre de ses activités et des difficultés auxquelles il risque d’être confronté à l’avenir, et recherche activement des solutions pour y remédier. Il s’articule autour de six objectifs stratégiques :

  • Objectif stratégique 1 : Obtenir un taux de réussite élevé à l’audience ;
  • Objectif stratégique 2 : Accélérer la cadence et accroître l’efficacité des examens préliminaires, des enquêtes et des poursuites;
  • Objectif stratégique 3 : Élaborer avec les États des stratégies et des méthodes renforcées visant à augmenter le taux d’arrestations des personnes visées par des mandats d’arrêt de la CPI ;
  • Objectif stratégique 4 : Améliorer et renforcer sa démarche centrée sur les victimes, notamment les victimes de crimes sexuels et à caractère sexiste et de crimes commis contre des enfants ou ayant un impact sur eux ;
  • Objectif stratégique 5 : Renforcer la capacité du Bureau à gérer ses ressources de façon efficace, transparente et responsable ; et
  • Objectif stratégique 6 : Renforcer la capacité du Bureau et de ses partenaires à mettre fin au fléau de l’impunité.

Le Bureau aspire à la mise en œuvre de son nouveau Plan stratégique dans la mesure où il continue de poursuivre la mission qui lui a été confiée en vertu du Statut avec rigueur et conviction, sans jamais perdre de vue ses valeurs fondamentales que sont le dévouement, l’intégrité etle respect. Ce faisant, le Bureau compte sur le soutien et la coopération continus des États parties et de l’ensemble de la communauté internationale.

Le Bureau du Procureur de la CPI mène des examens préliminaires, des enquêtes et des poursuites à propos du crime de génocide, des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre et du crime d’agression, en toute impartialité et en toute indépendance. Depuis 2003, le Bureau enquête sur plusieurs situations relevant de la compétence de la CPI, notamment au Burundi, en Côte d’Ivoire, au Darfour (Soudan), en Géorgie, au Kenya, en Libye, au Mali, en Ouganda, en République centrafricaine (deux situations distinctes) et en République démocratique du Congo. Le Bureau conduit également des examens préliminaires à propos des situations en Colombie, en Guinée, en Iraq/Royaume-Uni, au Nigéria, en Palestine, aux Philippines, en Ukraine et au Venezuela.

Pour en savoir plus sur les « examens préliminaires » et les « situations et affaires » portées devant la Cour, veuillez cliquer ici et ici.

Source : Bureau du Procureur | OTPNewsDesk@icc-cpi.int
This message contains information that may be privileged or confidential and is the property of the International Criminal Court. It is intended only for the person to whom it is addressed. If you are not the intended recipient, you are not authorized by the owner of the information to read, print, retain copy, disseminate, distribute, or use this message or any part hereof. If you receive this message in error, please notify the sender immediately and delete this message and all copies hereof.
Les informations contenues dans ce message peuvent être confidentielles ou soumises au secret professionnel et elles sont la propriété de la Cour pénale internationale. Ce message n’est destiné qu’à la personne à laquelle il est adressé. Si vous n’êtes pas le destinataire voulu, le propriétaire des informations ne vous autorise pas à lire, imprimer, copier, diffuser, distribuer ou utiliser ce message, pas même en partie. Si vous avez reçu ce message par erreur, veuillez prévenir l’expéditeur immédiatement et effacer ce message et toutes les copies qui en auraient été faites.